Le 14 Janvier, Riyad est transféré à l'hôpital de Hautepierre à Strasbourg. Je peux avoir une chambre mère-enfant, c'est super comme ça je peux rester avec mon petit bout.
          La cardio-pédiatre qui s'était occupé de moi pendant la grossesse est toute contente de voir ce "petit guerrier". C'est elle qui le suivra en consultation.
          Pendant ce séjour dans cet hôpital et malgré les vaccins, Riyad attrape la bronchiolite, dur_dur, car sa saturation d'oxygène descend à 60 %; donc il reçoit de l'oxygène en ambiance seulement car sa saturation ne doit pas monter à 100 % dû à son ventricule "unique", sa saturation doit être aux alentours de 85 %; donc il faut jongler avec l'oxygène.
Riyad a le droit à des séances de kiné respi, c'est impressionnant mais efficace, ainsi au bout de 15 jours, il est guéri et va mieux.
          Au niveau du poids, il grossit tout doucement grâce aux "gavages", je tire toujours mon lait qui est enrichi avec du Duocal, mélange de sucre et de gras. les tentatives de mises au sein sont un échec, Riyad se fatigue beaucoup.
          Enfin après discussion avec la cardio-pédiatre, nous décidons de rentrer à la maison et d'attendre la seconde opération. Ainsi, nous devons apprendre à manipuler tout le matériel de la sonde gastrique et j'apprends à poser la sonde également. Nous prenons contact avec une diététicienne qui nous épaulera pour la suite et nous délivrera le matériel.